©2019  GARUDANEPAL 

Created by Jonathan Edou

Ecrivez-nous:

garuda@garudanepal.org

ACTIONS

1

EDUCATION

Pour sortir du cercle de la pauvreté, l'éducation est la priorité absolue. Elle conditionne l'avenir de la famille, l'émancipation des filles, et la transmission de la culture aux futures générations. Le but principal de Garuda est donc l'écolage pour des enfants de familles défavorisées.

2

SANTE

Nous avons donc mit en place des dispensaires pour permettre aux villageois des régions affectées d'avoir accès aux soins médicaux. Nous pouvons recevoir vos dons de  matériel médical de première urgence, Françoise, infirmière française vivant au Népal s'occupant du suivi et de la formation des aides soignants dans les villages.

3

RECONSTRUCTION

Suite au tremblement de terre de 2015, Garuda a entrepris la reconstruction de 4 écoles. Ces projets sont aujourd'hui terminés mais nous continuons à soutenir ces écoles, former les professeurs et à apporter du matériel pédagogique. 

1

EDUCATION

Avec quel moyens ?

 

Comme les années précédentes, les contributions de tous, marraines, parrains et donateurs privés ou institutionnels nous ont permis en 2010/2020 prendre en charge des frais de scolarité pour les 22 enfants.

 

Tous les enfants parrainés sont scolarisés dans des écoles privées où le niveau de l’enseignement est de bien meilleure qualité que dans les écoles publiques ce qui leur donne plus de chance pour leur avenir.

Nous poursuivrons cet effort avec deux enfants supplémentaires mais, compte tenu des contributions que nous recevons actuellement, il ne nous parait pas possible, pour le moment,  d’aller au delà de ce nombre.

 

A titre d’information je vous donne, pour l’année scolaire 2019 /2020 le prix moyen des frais de scolarité  que nous devrons régler qui seront de 20% supplémentaires par rapport à l’année précédente !

(Indiqués en Euros pour une année scolaire complète et pour un enfant).

 

De la maternelle jusqu’à la classe 5 (CM 2) :                                           250 € à  350 €

Au petit et au grand collège (de la 6ème à la seconde) :                                    400 €

Au delà les frais se situent autour de :                                                         600 à 700 €

 

Enfin, pour quelques enfants il faut ajouter à ces frais, ceux de leur hébergement lorsqu’ils sont loin de leurs familles ou orphelins.

 

Si ce montant annuel parait trop important à certains il est possible de parrainer un enfant à plusieurs comme le font déjà plusieurs d’entre vous.

Garuda assure aussi la scolarité d’enfants qui n’ont pas de parrain dédié et peut donner le complément aux frais quand nécessaire.

 

Si certains adolescents désirent poursuivre des études au delà de la classe 12, Garuda ne peut malheureusement pas s’engager à les financer compte tenu de couts beaucoup plus élevés.

 

Toutefois si, à titre personnel, les marraines ou parrains ayant un filleul « dédié  » voulaient continuer à soutenir sa scolarité dans le supérieur, Garuda peut tout à fait servir d’intermédiaire.

(C’est le cas, actuellement, d’un garçon de 19 ans qui poursuit un BBA (Bachelor in Business and Administration).

Merci dans ce cas de nous faire part de vos projets et nous verrons ensemble comment trouver une solution.

2

SANTE

En plus de la mise en place de plusieurs dispensaires dans les régions les plus touchées par les séismes de 2015, Garuda Népal à aussi aidé une jeune Népalaise, Rashmi Kariki (6 ans) - diagnostiquée d'un problème de coeur en 2015 - à se faire opérée du coeur. La famille n'ayant aucune resource financière pour assumer une telle intervention médicale, Garuda s'est engagé pour prendre en charge les frais médicaux de l'opération. Celle-ci s'est déroulée le 30 décembre 2016 à la Shahid Gangalal National Heart Center, Bansbari, Katmandou. Rashmi à depuis été libérée de l'hôpital et devra faire quelques visites de contrôles dans les mois à venir avant de pouvoir reprendre une vie normale. 

3

RECONSTRUCTION

Selon les rapports du comité national de l’urbanisme, 8242 écoles écoles publiques et communautaires ont été touchées. 24,134 classes furent totalement détruites et 22,097 détruites partiellement.

Ayant entamé la période de reconstruction à long-terme, nous nous sommes concentré sur la reconstruction d’écoles dans une des régions les plus touchées par le tremblement de terre (Kavre) pour que les enfants des villages puissent retrouver un environnement d’apprentissage normal et comfortable.

La région de Kavre se situe à 38km à l'est de la vallée Katmandou, à l'épicentre du séisme du 26 avril 2015. Nous avons décider d'intervenir dans trois villages de cette région: Koshidekha, Serabesi et Apghat.

Ce projet a pour but de reconstruire les écoles endommagées et des les transformer en structures antisismiques, isolées et adaptées aux besoins des enfants. L’aboutissement du project est rendu possible grace à une équipe d’individus qualifiés et engagés – ingénieurs, coordinateurs de terrain, et main d’oeuvre précieuse.